Caractéristiques

L'Aria III possède 5 lasers (375nm ou 405nm, 488nm, 561nm et 642nm) et 16 PMTs.

En analyse, la vitesse de flux maximum est de 60 000 évènements par seconde.
En tri, elle est, au maximum, de 20 000 évènements par seconde.
Vitesse de flux de tri variable en fonction du type cellulaire et fragilité des cellules.
 
Sélection et tri de 1 à 4 populations cellulaires simultanément
Possibilité de tri en plaque et de clonage

Le trieur se trouve sous hotte Noroit ce qui permet de trier des cellules de classe II.
 
Logiciel d'acquisition : Diva 8

Tris effectués par le personnel de la plateforme ou en autonomie après formation
 

Accès

Bâtiment IRS-UN - 6ème étage - salle 620
Photo de l'Aria III sous sa hotte avec son poste d'acquisition


Description

L'Aria III est un trieur de cellules à haut débit. Il peut trier une vaste gamme de tailles de types cellulaires ou particules car il possède différents réglages lui permettant d'être polyvalent.
L'Aria III est placé sous une hotte Kojair lui conférent une grande sécurité à la fois pour l'opérateur et pour l'échantillon. Des cellules de classe II peuvent y être triées. Une meilleure stérilité y est assurée.




Système fluidique
  • Choix de la nozzle (buse de tri) : quatre tailles : 70, 85, 100 et 130 microns. Les buses sont aisément accessibles et faciles à changer. Le choix de la buse induit la pression du liquide de gaine et de l'échantillon.
  • Protocole de fluidics startup et de fluidics shutdown permettant de conserver la fluidique aseptique.
 


Système optique

5 lasers permettant d'exciter un maximum de fluorochromes pour un minimum de compensation et donc une sensibilité d'analyse et de tri accrue.

Système de contrôle qualité
Les billes de contrôle CST optimisent la sensibilité de l'instrument et la résolution de la fluorescence.

Système de tri

  • Pendant l'acquisition, la chambre d'injection est pressurisée, forçant l'échantillon à monter dans la flow cell. La température de la chambre (4°C à 37°C) et son agitation sont contrôlées par le logiciel Diva. L'échantillon peut être dans un tube 5mL ou 15 mL. 
  • Le tri peut être effectué jusque 4 voies simultanément. Les tubes de récoltes sont variés : lame de verre, plaque, Eppendorf, tube 5mL, tube 15mL.; permettant d'adapter la récolte en fonction du nombre de cellules à trier. De plus, le « bloc tri » est équipé d'un aspirateur permettant de conserver de bonnes conditions d'asepsie.
  • Avant de lancer le tri cellulaire, nous choisissons avec l'utilisateur un masque de tri priorisant le rendement, la pureté ou une combinaison des deux.


Exemple de tri réalisé sur la Plate-forme Cytocell

Tri de 4 sous populations de lymphocytes B dans un échantillon hétérogène d'amygdale humaine avec analyse post-tri. Ce tri est réalisé à l'aide de la buse 70µm avec un mask de rendement-pureté (16-16-0) puisque les 4 sous-populations sont présentes à des pourcentages très variables.