Caractéristiques

nnad isx


L'ISX possède 3 lasers (405nm, 488nm et 642nm) et 12 channels

Pas de vitesse de flux maximum et pas de pression.
 
Logiciel d'acquisition : INSPIRE
Logiciel d'analyse : IDEAS



!!! Acquisition et analyse effectuées par le personnel Plateforme Cytocell ou en acquisition autonome après formation !!!
 

Accès

Bâtiment IRS-UN - 6ème étage - salle 618

Description

L'imagerie par cytométrie en flux est une technologie qui permet de bénéficier à la fois dans un seul et même instrument de la puissance visuelle de la microscopie et de la rigueur statistique associée à la cytométrie en flux.

De nombreuses applications peuvent être citées telles que les études fonctionnelles, phénotypage, cycle cellulaire, mort cellulaire, translocation nucléaire de facteurs de transcription, classification de sous-populations cellulaires ... dans un large éventail de disciplines des sciences du vivant (immunologie, microbiologie, parasitologie, vaccinologie, thérapie cellulaire ....).
L'imageur multispectral en flux ImageStreamX d'Amnis est l'unique plateforme sur le marché capable d'imager en fluorescence des cellules en suspension.

L'ImageStreamX peut générer simultanément jusqu'à 12 images de chaque cellule dans le flux et peut imager jusqu'à 5 000 cellules par seconde avec une résolution de 0,5 microns (objectif 40X) et une digitalisation de 12 bits par pixel.
Les images acquises pour chaque cellule peuvent inclure :
  • 1 à 2 image(s) « Brightfield » qui permet une mesure de la taille de la cellule, de sa structure ainsi que de sa morphologie : nous avons choisi de configurer l'appareil avec une illumination «full color brightfield » qui permet de choisir un canal non utilisé par une image de fluorescence pour acquérir l'image «brightfield» en lumière blanche.
  • 1 image « Darkfield » qui permet de localiser et de quantifier la lumière réfléchie par les structures sub-cellulaire (équivalent de la SSC en cytométrie)
  • 9 images de fluorescence, qui permettent de quantifier et de localiser des biomolécules d'intérêt dans chaque canal de détection.
Toutes les images de chaque cellule sont collectées simultanément, assurant que les données représentent une prise de vue de chaque cellule à un instant donné.
L'acquisition est faite avec un objectif 40X 0,75NA qui permet de limiter la diffraction.

 


Nous avons choisi d'équiper ce cytomètre imageur de 3 lasers : 488nm, 405nm et 642nm ce qui permet de couvrir l'utilisation des fluorochromes classiquement utilisés sur la plateforme de cytométrie CYTOCELL. Les différents lasers permettent d'avoir plus de flexibilité dans l'utilisation des marqueurs fluorescents proposés et d'améliorer la qualité des données en utilisant des marqueurs avec des spectres de fluorescence plus éloignés. De plus, la puissance des lasers est ajustable (de 0 à 100%) afin d'obtenir la meilleure sensibilité de détection des différents fluorochromes.

L'option 12 canaux augmente de façon significative le potentiel et la flexibilité du système en doublant le nombre d'image par cellules disponible. Cette option inclus un deuxième système de détection incluant l'assemblage de décomposition spectrale, les filtres optiques et la caméra CCD de fabrication spéciale.


L'ImageStreamX utilise un système de détection utilisant la technologie TDI (Time Delay Integration) sans déclenchement et sans temps mort. Ainsi chaque cellule est imagée quelque soit la concentration de l'échantillon.

TDI = Time Delay Integration

Mesure de la fluorescence émise tout au long du passage de la cellule devant les caméras CCD puis intégration de toutes les données

Augmentation de la sensibilité
 

Les fichiers d'images constitués de dizaines de milliers d'images de cellules peuvent être analysés de manière routinière en utilisant le logiciel IDEAS. Le logiciel IDEAS peut être utilisé sur l'ordinateur contrôlant le système ou sur des ordinateurs indépendants. IDEAS permet la compensation automatique des fluorescences et calcule jusqu'à 500 paramètres morphométriques et photométriques pour chaque image de cellule utilisant des algorithmes brevetés.

Le logiciel permet à l'utilisateur de définir ses propres paramètres par des combinaisons mathématiques des autres paramètres disponibles (par exemple le ratio noyau sur cytoplasme).

Exemples d'applications


Spot counting



Synapses Immunologiques entre un lymphocyte T et une cellule tumorale



Co expression


Applications émergentes